Kiosque “Aux 400 coups de main”

Cette visite va vous transformer…

Dans le cadre de la fête de la fraternité, le kiosque “Aux 400 coups de main” a été lancé en avant-première à Neuves-Maisons. Il est initinérant et depuis ce lancement, il a déjà été présenté dans 4 lieux.

Il s’agit d’un espace innovant, attractif et interactif de promotion de la fraternité.
Ce kiosque très attractif est un lieu pour vivre une expérience de fraternité, sensibiliser au sujet et faire parler sur la fraternité, essaimer un message de fraternité…
Les personnes y sont accueillies, elles y vivent un moment de convivialité, d’échanges, d’information, de contribution.

Ce lieu est conçu pour être à la fois :

  • Un lieu intergénérationnel mêlant art, culture, littérature, jeu…
  • Un espace convivial, participatif, informatif et sensible.

On y trouve :

  • un espace d’exposition sur les grands actes de fraternité dans le monde (lutte contre la pauvreté, l’homophobie, le racisme, pour la dignité…), les grandes figures (Coluche, Abbé Pierre…)
  • un espace enfant (exposition, table et matériels pour dessins…)
  • un arbre à palabres avec question sur la fraternité (cartes et urne pour les contributions écrites)
  • des vidéos “La fraternité expliquée aux enfants”
  • un borne interactive contenant les actes “Avancer en fraternité”

Genèse du kiosque , 28 mars 2017
Le kiosque est né des tables rondes et conférences de la rencontre du 28 mars 2017 “Avancer en fraternité”, qui a donné naissance à des actes qui y sont accessibles et par ailleurs, les questions de l’arbre sont issues du cahier Mémo pour la fraternité. Le kiosque s’enrichit progressivement depuis.

Des nouvelles du Kiosque « Aux 400 coups de main »

Objet du kiosque
Le kiosque, nommé « Aux 400 coups de main » est un espace innovant, attractif et interactif de promotion de la fraternité. Ce kiosque très attractif est un lieu pour vivre une expérience de fraternité, sensibiliser au sujet et faire parler sur la fraternité, essaimer un message de fraternité… Ce lieu est conçu pour être à la foi un lieu intergénérationnel mêlant art, culture, littérature, jeu mais aussi être un espace convivial, participatif, informatif et sensible.

Son itinérance :
Depuis sa création, le kiosque s’est vu accueilli dans différents villes et lieux :

  • La Fête de la Fraternité à Neuve-Maisons a été l’occasion de lancer en avant-première le kiosque (salle Bernard Perrin)
  • Conseil Départemental lors de l’occasion de la Journée des Maires du Département en 2018
  • Château de Lunéville, en lien avec l’association Pot’entiel Solidarité lors de la Semaine d’Éducation et d’Actions contre le racisme et l’antisémitisme
  • Joeuf (Salle François de Curel)
  • Jarny (Maison de la Jeunesse La Concordia)

À venir :
      • Malzéville, au sein de la salle polyvalente Michel Dinet, pour la deuxième session de la Fête de la Fraternité prévue en octobre 2019

Les publics & activités
Le kiosque accueille tous les publics ; qu’ils soient jeunes/ados, étudiants, adultes, étrangers, associatifs, intergénérationnels.. Toutes personnes accueillies vivent, un moment de convivialité, d’échanges, d’information et surtout de contribution. Les activités proposées ont largement sensibilisé les publics au besoin de fraternité, particulièrement le public des scolaires.

Voici quelques avis d’enseignantes qui ont accompagné des classes dans le Kiosque :
« Une rencontre très fraternelle durant cette exposition, avec des thèmes riches. Les supports et les activités ont permis aux enfants de se questionner avec beaucoup d’efficacité et de sensibilité à la fois. Très belle exposition ! »

« Très beaux affichages. Variété des thématiques. Temps d’échanges assez longs pour que les enfants puissent parler. Structure bien pensée. Bonne prise en compte du public et médiums variés. Très bon choix…la fraternité! C’est peu parlant pour les enfants cette terminologie et quel beau projet que d’y réfléchir ! »

« Expérience très positive. En effet, la fraternité est une notion difficile à expliquer aux élèves, mais grâce à vos supports, celle-ci a pu être comprise de tous. En classe, nous avons repris les expressions avec le mot main et nous les avons mises en scène. Merci pour votre accueil. »